13e journée de L1 : ils ont marqué le week-end

Prix Orange, Citron, Banane ou Melon. Ils ont marqué le weekend de L1 : le fair-play de Ranieri au contraire de Baup, la météo et la claque reçue par Bordeaux.

Prix Orange prix orange tapisgreen Claudio Ranieri. « Evian méritait de gagner, donc c’est un bon point pour nous. Evian aurait pu gagner 3-1, on a mal joué « . Honnête, l’entraîneur monégasque critique ses joueurs mais surtout il félicite un adversaire valeureux qui, sans la maladresse de Sougou, aurait pu espérer faire mieux qu’un match nul. Le coach italien en appelle à l’humilité de ses joueurs pour les remettre au travail.

Prix Citron prix citron tapisgreeen la météo. La Ligue 1 n’est déjà pas réputée pour être un championnat très spectaculaire. Les conditions climatiques n’ont pas arrangé les choses, notamment en Bretagne. A Lorient (0-0) contre Reims et à Guingamp (0-0) contre Lille, les spectateurs ont vu peu d’occasions et donc pas de but. Dans ces cas là, l’enjeu prend le pas sur le jeu.

Prix Melon prix melon tapisgreen Elie Baup. Eliminés en Ligue des Champions, les Marseillais ont été malmenés par Sochaux (moins de possession de balle, de passes, de duels gagnés). Ils ont obtenu la victoire (2-1) en fin de match grâce à un penalty qui fait suite à une action litigieuse qui aurait pu mériter la même sanction en faveur des Doubistes. Loin de faire profil bas et de reconnaître la valeur de son adversaire, voici la réaction d’Elie Baup : «Avant de parler d’un penalty éventuel pour Sochaux, il y a un penalty sur Jordan Ayew ! Le penalty qui est sifflé pour nous est valable ! Je ne sais pas où était la chance sur ce coup-là. On essaie de sortir la tête de l’eau, alors je suis content de l’attitude des joueurs. On reprend quelques points sur des équipes qui tournent très bien. On va se saoûler la gueule ce soir.» Si dans le contexte marseillais le résultat prime sur la manière, il en faut peu pour être heureux.

Prix Banane prix banane tapisgreen Bordeaux. Avant cette semaine, Bordeaux restait sur 5 matchs sans défaite (7 en L1). Mais les hommes de Francis Gillot ont perdu à Nicosie en Europa League puis 0-3 à domicile contre Nantes. Certes, la réussite a été grande pour les visiteurs, mais c’est un sacré coup d’arrêt pour les Girondins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s